Si nous partons du principe que le béton désactivé s’obtient par désactivation du béton ou que le béton imprimé s’obtient par impression, nous pouvons dire, sans trop réfléchir, que le béton bouchardé s’obtient par bouchardage.

Mais, qu’est-ce que le bouchardage ?

C’est une méthode qui consiste à travailler la pierre en martelant sa surface en se servant d’un marteau boucharde ou d’une bouchardeuse.

On distingue donc deux types d’appareils pouvant servir à la réalisation du béton bouchardé.

béton bouchardé

La bouchardeuse

C’est un ensemble de rouleaux à pointe qui sont montés soit sur une meuleuse à main, une ponceuse-rectifieuse 220V (1 ou 2 têtes) ou une ponceuse planétaire 380 V.

Ces rouleaux frappent une surface régulière en y faisant apparaître des irrégularités.

L’appareil peut coûter entre 100 € et 190 € par jour à la location. Vous pouvez l’avoir également en version « pneumatique ».

Le marteau bouchardé

Il est un outil disposant d’une ou de deux têtes interchangeables en acier, chacune constituée d’un damier de pointes pyramidales dites pointe-de-diamant chargées d’irrégulariser la surface lisse.

Il se loue à au moins 17 euros la journée. Le petit souci avec cette machine est que son utilisation devient soporifique lorsque vous devez travailler sur une grande surface.

Rappelons que jadis, le bouchardage se faisait avec des bouchardes à la main.

De nos jours, cette pratique a connu une évolution. Avec ces différents outils modernes cités, le béton est traité plus rapidement.

Non seulement le marteau bouchardé ou la bouchardeuse permet de rendre le béton antidérapant, mais il imprime à la pierre un aspect plus régulier avec une esthétique extraordinaire.

Ceci fait qu’on peut assimiler votre sol à une pierre naturelle. Dans tous les cas, le résultat final dépend en grande partie de la profondeur de la frappe et de la finesse du marteau.

Si vous ne voulez pas réaliser le grenaillage, le béton désactivé, l’hydrodécapage ou l’hydrosablage, ce type de béton s’avère une meilleure alternative.

Avantages du béton bouchardé

Seul le béton bouchardé permet d’avoir un revêtement de sol très proche de la pierre naturelle taillée.

Grâce aux nombreuses propriétés qu’il dispose, le béton bouchardé présente des avantages considérables. On vous énonce les plus essentiels.

  • Son traitement est facile à faire et s’adapte à toutes les formes de surfaces sans exception.
  • La mise en œuvre du matériau est également facile.
  • Sa surface antidérapante ne permet pas un quelconque glissement.
  • Vous avez plusieurs possibilités de personnalisation (la taille du granulat, sa couleur, la couleur du liant utilisé, etc.).
  • Il a une grande durabilité.
  • Il a une résistance contre les chocs, l’abrasion et les intempéries.
  • Son design apporte une touche particulière à votre revêtement extérieur.
  • Il peut être réalisé sur une construction neuve ou pour un projet de rénovation.
sols en béton bouchardé

Comment faire le béton bouchardé ?

Pour concevoir du béton bouchardé sur votre terrasse ou allée, il est important de s’y prendre avec dextérité pour obtenir le résultat escompté.

La préparation du béton bouchardé doit se faire dans les règles de l’art.

Pour votre gouverne, il est composé des matériaux qu’on utilise généralement pour faire le béton traditionnel, c’est-à-dire du sable, des granulats et de l’eau.

Vous mettez tous ces ingrédients dans la bétonnière et effectuez le mélange. À la fin de la préparation, vous obtiendrez un mélange homogène, onctueux et humide.

Autrement, le béton n’est pas de bonne qualité, et vous ne pourrez bénéficier de tous ses avantages.

Cela peut générer des problèmes comme l’apparition des fissurations sur votre sol. Il ne sera plus résistant et ne durera plus. 

Autre chose, sachez que vous avez la possibilité de choisir la couleur des granulats et des proportions afin d’avoir un sol esthétique.


Mise en œuvre

Comme nous l’avons déjà dit, la mise en œuvre du béton bouchardé n’est pas du tout difficile.

Toutefois, l’exécution des travaux, depuis la préparation de la zone à couvrir jusqu’à la finition, demande une certaine expérience dans le domaine.

Si vous croyez que vous avez les compétences requises, alors vous pouvez vous-même réaliser le bouchardage de votre dalle de béton.

La première des choses à faire est l’installation d’un dispositif solide pour accueillir le béton.

Ce sont entre autres :

  • La préparation et le compactage du sol ;
  • La mise à niveau de la surface ;
  • La mise en place des coffrages et du ferraillage.

Secundo, vous devez placer des joints de dilatation autour de la surface à couvrir, puis effectuer le coulage du béton.

N’oubliez pas de bien arroser le sol avant pour l’humidifier. Contrairement aux autres procédés de bétons décoratifs, le bouchardage n’est pas appliqué aussitôt après la coulée du béton.

Il faudra attendre quelques jours avant que ne se fasse l’opération.

Pour finir, il vous faut boucharder la surface à l’aide de l’un des outils énoncés plus haut.

À cet effet, vous pouvez louer ou acheter une bouchardeuse ou un marteau bouchardé. Si vous désirez avoir un aspect de surface lisse et poli, il est conseillé de bien nettoyer la surface afin d’enlever les résidus.

Pour quels types d’usages ?

  • Lieux publics et de divertissement : parcs, cours d’école, frontons
  • Voies de communication de domaine public : parkings, ponts, giratoires, trottoirs, rues piétonnes, chaussées
  • Aménagements extérieurs des maisons de particulier : terrasses, plages et tours de piscine, voies d’accès, descentes de garage
  • Aménagements des abords de bâtiments résidentiels et commerciaux : voies d’accès, allées de lotissements, frontons, parvis