En maçonnerie, il existe différents types de béton que vous pouvez utiliser pour recouvrir vos surfaces.

Parmi ces derniers, le béton fibré est une référence. Il s’agit en effet d’un matériau qui reprend parfaitement la composition du béton traditionnel en plus de quelques fibres.

Particulièrement apprécié pour sa facilité et son efficacité, ce béton constitue un choix parfait si vous souhaitez finir rapidement votre chantier tout en étant sûr d’obtenir un ouvrage résistant et durable.

Qu’est-ce qu’un béton fibré ? De quoi est-il composé ?

Pourquoi l’utiliser ? Quelles fibres ajouter ? Retrouvez ci-dessous la réponse à toutes ces questions.

Béton fibré

Béton fibré : qu’est-ce que c’est ?

Un béton fibré est un béton traditionnel (mélange de ciment, de sable, de graviers et d’eau) auquel on a ajouté des fibres. 

Autrement dit, le béton fibré est un béton qui combine une matrice et des fibres.

Peu importe la nature des fibres utilisées, le béton fibré nécessite l’ajout d’adjuvants pour obtenir une construction solide et durable.

Les fibres sont en effet des renforts que l’on ajoute au béton pour empêcher que celui-ci se fissure lorsqu’il sera soumis à la traction.

Grâce à sa qualité, le béton fibré constitue aujourd’hui une bonne alternative aux armatures classiques qui montrent vite leur limite en présence d’une force de traction.

Ce qu’il faut savoir de la composition du béton fibré

Très proche du béton traditionnel, le béton fibré se distingue par l’ajout de fibres qui représentent généralement entre 0,5 et 2 % du volume total du béton.

En plus de ces éléments, des adjuvants sont ajoutés pour assurer la fluidité du mélange.

De leur côté, les fibres garantissent un meilleur rendement du béton grâce à leurs propriétés mécaniques.

Si l’ajout de fibres augmente les chances d’avoir un bon résultat sur le long terme, il faut pourtant préciser que l’efficacité du béton fibré dépend plus de la proportionnalité des éléments qui le composent.

Avec trop d’eau, vous obtiendrez un béton fissuré au bout d’un temps. Avec trop peu de ciment, le mélange ne donnera pas un bon résultat.

Veillez donc à faire un mélange le plus homogène possible pour optimiser la solidité de l’ouvrage.

Couler Béton fibré

Pourquoi ajouter des fibres à votre béton ?

Largement plébiscité pour sa forte résistance aux intempéries, aux chocs et à l’abrasion, le béton fibré constitue aujourd’hui un matériau de premier choix lorsqu’il s’agit de couler une dalle.

En effet, les fibres ajoutées à un tel béton permettent d’augmenter la solidité de la structure. En outre, elles favorisent la réduction des risques de fissuration du béton.

Peu importe la famille de fibre que vous utilisez, le béton fibré offre de nombreux avantages, à savoir:

  • Sa facilité d’utilisation ;
  • La réduction des effets de retrait, ce qui réduit la probabilité d’apparition de fissures ;
  • La bonne cohésion entre les composants du mélange ;
  • Sa bonne résistance sur la durée ;
  • Sa capacité à s’étirer facilement pour ne pas gonfler ;
  • Etc.

En tant que matériau renforcé, le béton fibré constitue une alternative efficace pour profiter longtemps d’une surface solide et bien plane.


Quelles sont les différentes familles de fibres ?

Matériaux dont la longueur varie entre 5 et 60 mm, les fibres présentent généralement des caractéristiques différentes.

C’est d’ailleurs ce qui fait que l’impact du béton fibré varie selon le type de fibre utilisé.

Néanmoins, quelle que soit la fibre ajoutée à votre béton traditionnel, vous obtenez une structure solide et durable.

Parmi les fibres souvent utilisées pour renforcer un béton, on peut citer:

  • Les fibres organiques

D’une bonne résistance, les fibres organiques permettent d’améliorer le comportement du béton face à la traction.

Souples et faciles à manier, elles protègent le béton des risques de fissuration.

Notez cependant qu’elles ne proposent qu’une faible résistance lorsque le béton est exposé à des températures élevées.

En intégrant des fibres organiques à votre béton, vous n’aurez plus besoin de dépenser pour l’achat de treillis anti-fissuration.

Dans cette famille de fibre, les plus souvent utilisées pour leur performance sont : le carbone, l’aramide, le polypropylène, le kevlar et l’acrylique.

  • Les fibres minérales

Caractérisées par une bonne isolation thermique et une excellente tenue au feu, les fibres minérales favorisent la fabrication de parois très minces.

Parmi les plus souvent utilisées, on trouve : la wollastonite, le verre, le mica et le basalte.

  • Les fibres métalliques

Se différenciant des autres par leur capacité à résister fortement à la flexion et à la traction, les fibres métalliques permettent de limiter le risque des fissures.

En outre, elles facilitent l’application du béton sur différentes surfaces. Facilement accessibles, les plus utilisées sont l’acier, l’inox et la fonte.

Si l’utilisation des fibres métalliques garantit une bonne résistance contre la fissuration, elle est interdite dans les zones où le risque de séisme est élevé.

Familles de fibres

Pour quels usages ?

Souvent amélioré par les caractéristiques propres aux fibres, le béton fibré peut s’adapter à un large choix d’usages.

Largement apprécié pour sa facilité d’utilisation, ce type de béton peut être appliqué à n’importe quelle surface de la maison (les fondations, les planchers, les dalles, les voiles, les enduits, etc.).

Si vous cherchez un matériau efficace pour éviter les difficultés d’utilisation des armatures classiques, ajouter des fibres à votre béton peut être un choix parfait.

Quelle que soit la surface sur laquelle vous l’appliquez, ce béton donne toujours un rendu agréable.

Pour utiliser le béton fibré, il est important de dégager un espace convenable.

Que le béton soit projeté, utilisé comme mortier, préfabriqué ou carrément coulé, il permettra de donner une touche de solidité à votre structure.

Dans la plupart des cas, le béton fibré est préféré au béton traditionnel en raison de sa meilleure isolation sonore et thermique.

Si ce type de béton est avantageux, il exige néanmoins un budget plus ou moins élevé.

En effet, les camions-toupies livrent généralement 1 m3 de béton fibré pour environ 500 € et parfois plus si la livraison nécessite d’autres équipements à part ceux habituellement utilisés.

En résumé, le béton fibré est un matériau traditionnel auquel on ajoute des fibres pour augmenter la résistance de l’ouvrage.

Grâce à un mélange pouvant contenir différentes familles de fibres, ce type de béton s’adapte à différentes surfaces et séduit énormément les professionnels de la maçonnerie. Avez vous besoin de plus d’info? Contactez-nous!